Gényo : un futur réseau de chaleur écologique pour Bobigny-Drancy

Les villes de Bobigny et Drancy s'engagent, avec le SIPPEREC, dans un projet emblématique en matière de développement des énergies renouvelables et de maîtrise des coûts liés à l'énergie : la création du réseau de chaleur à base de géothermie profonde qui permettra de chauffer d'ici 2021 l'équivalent de 20 000 logements sur les deux communes.

Première étape de ce projet :

Samedi 15 juin, en fin de matinée, avec la signature des protocoles d'accord qui concrétise l'engagement des parties prenantes : les villes de Bobigny et Drancy, le SIPPEREC, les OPH communaux, l'Etablissement public Territorial Est-Ensemble, Le Département de La Seine-Saint-Denis, avec le soutien financier de la Région Ile-de-France.

Les partenaires s'engagent dans :

- la production d'une énergie locale et renouvelable : la géothermie utilise la chaleur puisée dans le sous-sol de la Terre et n'émet pas de gaz à effet de serre pour couvrir les besoins en chauffage et en eau chaude l'habitat collectif et les équipements publics du territoire. Au final le futur réseau de près de 30 km satisfera les besoins de 20 000 équivalents logements. Il évitera le rejet de 30 000 tonnes de CO2/an, soit les émissions de 16 000 véhicules (en comparaison à l'utilisation des énergies fossiles).

- un chantier de forage innovant : le forage de 2 doublés géothermaux, effectué en bordure du parc départementale de la Bergère à partir de la fin de l'été 2019, exploitera les aquifères du Dogger (- 1600m) et du Trias (- 2100m). L'exploitation du Trias, pour la première fois en France, permettra d'extraire une ressource encore plus chaude (80°C) que le Dogger (60°C).

- un projet au service des habitants et pour un prix de l'énergie stable et abordable : avec un mix énergétique composé à 60% de géothermie, le prix de la chaleur est moins soumis aux fluctuations des énergies fossiles et aux aléas géopolitiques. La géothermie assure aux abonnés un coût maitrisé dans la durée, ainsi qu'une TVA réduite à 5,5% sur l'ensemble des factures.  

- la volonté partager de mettre l'innovation des acteurs publics au service du de la transition énergétique, conformément à leurs engagements d'augmenter la part des énergies renouvelables. 

Cliquez ici pour accéder au programme du 15 juin