Nomination du délégué à la protection des données (DPO)

Depuis l’entrée en application du Règlement Général sur la Protection des Données (« RGPD »), les autorités et organismes publics ont l’obligation de désigner un délégué à la protection des données (DPO). Le DPO est le chef d’orchestre de la conformité : Il sera l’interlocuteur privilégié des agents du SIPPEREC, du SIFUREP et du SICJ pour toute question en matière de protection des données personnelles.  

Le SIPPEREC a nommé le cabinet  Alain Bensoussan Avocats comme délégué à la protection des données. Le DPO sera mutualisé avec les deux autres syndicats, à savoir le SIFUREP et le SICJ.

Les données personnelles correspondent aux informations se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable. Les données personnelles les plus évidentes sont le nom, le prénom, la date de naissance, l’adresse, un numéro de téléphone. 

Le DPO est également le point de contact avec la Cnil et les personnes concernées. Le DPO a un rôle de conseil, de recommandation et d’alerte.  

Le DPO peut être sollicité pour :

  • Pour la mise en œuvre des traitements et des projets impliquant des traitements de données personnelles ( ex : collecte de données personnelles telles que nom, prénom, adresse, mail..) 
  • Pour la prise de décisions impliquant des données personnelles ;  
  • Pour la découverte et/ou la gestion d’une violation de données ;  
  • Pour la mise en place de nouvelles plateformes ou de logiciels impliquant le traitement de données personnelles ;  
  • Pour la conclusion de contrats avec de nouveaux prestataires ou encore des partenaires impliquant des traitements de données personnelles.